« La mauvaise odeur m'empêche de dormir »

par Marketing (commentaires : 0)

Dans la nuit de samedi, Ulrich Siegenthaler à Muolen SG a eu une rupture de tuyau. Ce n'était pas la première fois. La commune était au courant du risque.

« Je n'arrive pas à croire tout ce qui a été détruit », affirme Ulrich Siegenthaler, âgé de 66 ans. Dans la nuit de samedi, une rupture de tuyau a eu lieu devant sa maison à Muolen SG. En deux heures, quelque 170 000 litres d'eau se sont répandus dans le rez-de-chaussée de la maison.

L'homme de 66 ans a été réveillé par un bruit de jaillissement d'eau comme l'écrit le journal de Saint-Gall « St. Galler Tagblatt ». « Ce fut un terrible réveil. On ne sait pas quoi faire. On est tout simplement impuissant face à ces masses d'eau », raconte-t-il au journal « 20 Minuten ».

250 bouteilles de vin imbuvables

En plus de la salle bien-être, du mobilier et d'un piano, notre cave à vins n'a pas été épargnée par les masses d'eau. Quelque 250 bouteilles sont imbuvables selon Siegenthaler. « Il s'agit principalement de bouteilles d'Amarone, un vin qui n'est vraiment pas bon marché. »

Néanmoins, l'eau n'est pas le problème principal. Ce qui est plus grave, c'est la boue qui s'est déposée. « On m'a dit que cela pourrait durer jusqu'à deux mois jusqu'à ce que tout soit nettoyé et désinfecté », selon l'homme de 66 ans. La boue qui est maintenant sèche doit être grattée, ce qui est très difficile. « La boue génère une mauvaise odeur de sorte qu'on peut à peine dormir dans la maison. » Le total des dommages s'élève à plus de 100 000 francs suisses.

Pression augmentée de trois bar

Ce n'est pas la première fois que Siegenthaler doit subir une rupture de tuyau. Comme l'écrit le « Tagblatt », la compagnie des eaux de Muolen est responsable de la rupture de tuyau. Elle avait en effet augmenté la pression d'eau de trois bar. Étant donné que les maisons situées en hauteur à Muolen avaient des problèmes avec l'alimentation en eau. « Pour la maison située au plus bas, la pression a été augmentée de huit bar, pour celle située le plus haut de six bar », explique Beat Eigenmann, Président de la compagnie des eaux de Muolen.

Toutefois, le risque associé aux anciennes conduites d'eau était connu. « Ce n'était qu'une question de temps avant qu'une des anciennes conduites n'éclate », selon Eigenmann. La plupart des conduites datent des années 70 et des années 80. Siegenthaler est clairement agacé à ce sujet, parce qu'il n'en était pas conscient : « Tout le monde savait que la bombe à retardement était enclenchée, sauf moi. »

Le tuyau défectueux a été dégagé lundi et la conduite sera remplacée. Selon Eigenmann, ils sont de toute façon en train de moderniser le réseau d'eau. La commune prend en charge les frais pour la nouvelle conduite. D'après Siegenthaler, il doit payer lui-même les dommages causés à la maison. Siegenthaler a déjà informé son assurance. Mais ce n'est pas encore clair si elle prend en charge les dégâts.

20minuten, « La mauvaise odeur m'empêche de dormir » : https://www.20min.ch/schweiz/ostschweiz/story/-Dass-die-Zeitbombe-tickt-wussten-alle--ausser-ich--13353351, Extrait du 09/10/2019.

Retour